Albert à l’Ouest de Seth McFarlane

albert-a-l'ouest-affiche

Cela fait déjà deux ans que la dernière et première incartade de Seth McFarlane au cinéma à eue lieu. Et comme un adage le veut, les premiers projets sont souvent les plus personnels, ceux qui ont tendance à révéler l’aspect et la vision de son auteur avant d’ensuite pouvoir faire murir son travail au fil des années. Et il faut bien le dire, Ted n’avait rien de rassurant. Gras, grossier et grotesque, le film ressemblait à un projet d’ado attardé bloqué dans l’enfance. A base de références à la culture geek, de grosses vannes grasses et de référence à la pornographie, le film avait réussi à casser tous les espoirs qu’il suscitait, surtout qu’il était d’autant plus doté d’une histoire risible au possible. Qu’en est-il maintenant ? Eh bien il faut croire que le jeune réalisateur en à tiré des leçons. Lire la suite

Publicités